0

Your Cart

Mon histoire

À propos

          Je m’appelle Eleanor Lika, j’ai 29 ans, née à Paris, de parents du Sud-Ouest, j’ai grandi entre Paris et la Bourgogne. Petite fille d’un pâtissier passionné, que je n’ai pas eu la chance de connaitre. Dès petite j’étais baignée dans la cuisine car mon père cuisinait beaucoup pour son plaisir… et le notre !
          Durant mon enfance j’ai pratiqué plusieurs sports et à 8 ans je commence le tennis à Auxerre, me passionne pour ce sport jusqu’à déménager à 16 ans à Bordeaux pour m’entrainer et devenir joueuse professionnelle.
          À 20 ans, changement total de vie, je pars pour Paris, travailler en galerie d’art, je voyage et découvre d’autres pays et cultures. J’adopte un mode de vie vegan à 23 ans et me passionne pour cette cuisine. Et à 24 ans, je reviens m’installer à Bordeaux, dans cette ville que j’aime tant !

          En 2018 mon père a une idée folle, ouvrir un resto vegan à Lacanau Océan car il n’y avait pas d’option disponibles dans les différents restaurants de la ville. En février 2019 le LOV (Lacanau Océan Vegan) a ouvert ses portes ! À 200m de la plage, un petit restaurant à burgers où l’on faisait tout nous-mêmes tous les 2.
          Notre clientèle venant principalement de Bordeaux nous avons décidé de déménager le restaurant à Bordeaux mais les mesures contre le covid et des raisons personnelles nous ont ralentis.

          En novembre dernier, j’ai commencé à faire des cookies, j’ai toujours aimé faire des gâteaux et j’avais adoré le style des cookies New Yorkais donc j’ai voulu les proposer à mon tour et en version végétale évidemment ! J’aime partager ma cuisine et faire découvrir l’alimentation végétale au maximum !

Merci d’accompagner mes aventures et j’espère vous régaler en chemin !

Photos @joëlleDollé série “Des Légumes et des Hommes”

Pourquoi ne pas utiliser de produits d'origine animale ?

J’ai grandi avec des parents du Sud-Ouest et notamment un père du Gers qui cuisinait beaucoup de plats de viande. À 23 ans j’ai changé d’alimentation grâce à mon compagnon que je venais de rencontrer à l’époque et qui m’a montré beaucoup de documentation sur les problèmes environnementaux causés par l’élevage intensif, les bénéfices pour la santé qu’il avait connu ainsi que beaucoup d’autres personnes à travers le monde. Et évidemment la souffrance animale que je ne soupçonnais pas à ce point là effrayante.

Quand j’ai commencé à cuisiner de cette manière j’ai tout de suite adoré chercher des textures, des goûts à reproduire ou à découvrir, des aliments que je ne connaissais pas…

Mon but avec la restauration et les gâteaux est de partager d’abord un art que j’adore, et de faire découvrir une autre manière de cuisiner de savourer un plat, je ne chercher pas à “convertir” le monde mais à faire découvrir le temps d’un repas, d’un goûter une alimentation différente qui est bénéfique pas seulement pour notre plaisir immédiat.

Le plaisir ici est avant tout dans les papilles !

Vous avez des questions ?